Prendre soin des ses cheveux en hiver

J’avais rédigé un texte sur différents types de soin, une sélection de vidéo également. Puis je me suis dis que ce serait plus sympa de vous parler de ma routine à moi. J’ai coupé mes cheveux il y a deux ans maintenant. Je n’avais pas de problème capillaire, mon envie est partie d’un coup de tête. Le pire dans cette histoire, c’est que je commençais à peine à comprendre ce dont ils avaient besoin et surtout que j’avais réussi à garder un peu de longueur.

Tous les jours, on me fait remarqué qu’ils ont bien poussé depuis et évidemment tout le monde me demande quel est mon astuce pour les faire pousser. Je vais être honnête avec vous, je ne fais rien de spécial. J’ai compris avec le temps que les choses les plus simples sont les meilleurs. Exit les soins qui prennent toute une journée, bye aux soins à base de yaourt ou je ne sais quoi. La base de toute routine capillaire est de trouver ce qui marche pour soi et de s’y maintenir. Je rappelle tout de même que chacune à une pousse différente, une texture de cheveux différente également et que ce n’est pas parce que ça marche avec Francine qui a le « même type » de cheveux que ça marchera pour moi.

Je voudrai rappeler une chose, le cheveu afro est sec par nature. Peu importe ce que vous décidez de faire avec vos cheveux, garder ce principe en tête. Le tout premier besoin, que l’on soit en été ou en hiver, est l’hydratation et le meilleur moyen de le faire passe par boire de l’eau. Si votre corps est suffisamment hydraté, il s’occupera de la répartir partout. Autre  fait important à savoir, le cuire chevelu produit une matière hydrolipidique censé hydrater et protéger le cheveu et c’est le sébum. C’est la production et l’écoulement du sébum sur la tige capillaire qui détermine que l’on ait les cheveux secs, normaux ou gras. Une fois ces principes compris, il devient plus simple d’adapter les choses en fonction de nos réels besoin.

Assez de blabla, passons à ce qui marche pour moi.

Commençons par le début, l’étape du soin. Je ne pense pas avoir besoin de vous dire qu’il est important de se laver les cheveux et de toute façon ils vous feront comprendre assez vite que cette étape n’est pas un luxe pour eux. Avec le froid, j’essaie de les laver une fois toute les deux semaines. Certains crieront au scandale et me diront que le mieux est de le faire toute les semaines. Une ohhhh, deux ohhh girl, il fait froid et l’important c’est qu’il soit propre.

Avec un peu de recherche, vous pourrez trouver toutes les étapes « nécessaires » pour parler de soin complet :

  • Le Pre-poo ou le soin avant shampoing: Comme son nom l’indique, on le fait avant de passer au shampoing. Il sert à préparer le cheveu au lavage qui peut agresser et sécher le cuir chevelu et les cheveux. Le bain d’huile est le pre-poo le plus souvent utilisé. A la question de savoir si je passe par cette étape avant mon shampoing la réponse est roulement de tambour non. Je suis bien trop flemmarde pour le faire et vu que j’ai trois têtes à gérer, je n’ai clairement pas le temps.
  • Le shampoing : On lui reproche beaucoup de chose notamment son pouvoir asséchant. En même temps, pour réussir à retirer les saletés sur notre tête, il n’a pas vraiment le choix que de retirer le sébum dans lequel est accrochée toute la crasse accumulée. Pour tenter de remédier à ce problème, il est préférable d’utiliser des shampoings sans sulfate, sans silicone et éviter au max le parabène. Le co-wash peut également être utilisé comme alternative au shampoing. Le principe est d’utiliser un après shampoing (ou conditionner d’où le Co) en lieu et place du shampoing. Si vous souhaitez plus d’info sur le sujet, il vous suffit de voir la vidéo de Mymou.
  • L’après-shampoing: Le cheveu ayant été asséché, on va tenter de le nourrir au max soit avec un après shampoing soit avec un masque capillaire. J’utilise les deux en fonctions du temps que j’ai devant moi. Quand je n’ai que 5 min, ce sera un après-shampoing et quand j’ai un peu plus de temps ce sera un masque. Attention mesdames, il n’est pas nécessaire de garder son max plus de trente minutes sur la tête. Ce délai est largement nécessaire et au-delà il ne se passe plus rien pour vos cheveux.

J’ai appris à séparer mes cheveux en portion avant de faire mes soins. J’ai souvent critiqué celles qui le faisaient ne voyant pas à quoi cela pouvait servir. Mais le jour où j’ai testé je me suis rendu compte que cette technique permet de moins emmêler les cheveux, de mieux nettoyer le cuir chevelu puisqu’on y a accès plus facilement et de gagner du temps une fois sorti de la douche.

Si vous souhaitez voir une routine complète et détaillé celle de Misscamaelle devrait vous plaire.

Après l’étape du soin, je me retrouve avec ma tignasse toute trempée ce qui, au vu des températures, n’est pas agréable. Pour garder mes cheveux hydrater un max de temps, j’utilise la méthode LCO (Liquid, Cream and Oil) c’est-à-dire qu’une fois sortie de la douche, je profite de l’eau qui se trouve encore dans les cheveux, y rajoute mon leave in conditionner et scelle le tout avec de l’huile. C’est aussi à ce moment là que j’en profite pour démêler mes cheveux. Mais il faut penser à la recommencer à chaque fois qu’ils deviennent secs. Besoin de plus d’info sur la méthode L.O.C ou L.C.O, la vidéo de Millies devrait vous aider.

Une fois le soin fait, les cheveux hydratés, il ne me reste qu’à réfléchir  à ce que je vais faire de ma tête. C’est là qu’interviennent les coiffures protectrices qui sont censés aider à maintenir l’hydratation, protéger les pointes des manipulations. De toutes les coiffures protectrices, j’aime me faire des vanilles sans rajout. Et de manière général, vous aurez beaucoup de chance de me croiser dans la rue avec cette coiffure. Maintenant qu’elles sont un peu plus longues, je peux me permettre de faire des chignons avec et c’est top.

Quand on porte des tresses avec rajouts, on se demande souvent comment les entretenir et surtout faut-il les laver ou pas. Personnellement, je ne les lave pas simplement parce que je n’en vois pas l’intérêt et surtout qu’avec l’eau les rajouts en tendance à devenir lourds. Je vais encore me répéter mais la seule chose que je fais c’est HYDRATER.

Quelques trucs et astuces:

Cet article devenant trop long à mon goût, j’ai décidé de faire une liste de vidéos qui peuvent vous aider s’il reste encore des zones d’ombre. Tout ce qu’il faut faire c’est clicker directement sur le titre qui vous intéresse.

5 astuces pour passer à travers l’hiver

Combattre les pellicules 

Hiver: 3 points à ne pas négliger 

Je pense vous avoir tout dit mais s’il vous reste une question ou que vous avez une remarque à me faire, je serais ravie de vous lire en commentaire.

Prenez soin de vos cheveux,

Didi

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s